Téléphone reconditionné blacklisté

Bien que cela ne soit pas courant il arrive que vous soyez confronté a un problème après un achat de téléphone reconditionné ou d’occasion : votre smartphone ne reçoit aucun signal. Et après une petite visite chez votre opérateur, on vous dit que celui-ci est volé. autrement dit qu’il figure sur une blackliste et qu’ils ne peuvent rien faire pour vous. Ils vous conseillent généralement de vous rendre en gendarmerie pour déposer plainte.

Comment cela peut-il arriver ?

Comme pour le marché de l’occasion, les smartphones reconditionnés sont parfois en proie au problème de vol. Quand un téléphone est volé ou déclaré volé (dans le cas d’une perte également), le téléphone est alors blacklisté ce qui aura pour conséquence de ne plus pouvoir être utilisé sur le réseau.

Il faut savoir qu’en pratique, c’est un peu plus complexe qu’il n’y paraît. En temps normal, un mobile recyclé est systématiquement vérifié. La blackliste est une des vérifications faites lors des tests des produits. Seulement voilà, deux problèmes peuvent survenir :

  • le mobile a été revendu récemment et il n’était pas blacklisté jusque là. Dans ce cas il peut en effet s’agir d’un vol, qui n’a pas par exemple encore été enregistré (en effet le propriétaire a un certain délai pour déposer sa plainte).
  • Les blacklistes internationales ne sont pas forcement mises à jour de façon instantanée.
  • Le mobile a été revendu par son propriétaire mais il a fait une déclaration de vol/perte par la suite : il s’agit d’une arnaque à l’assurance, de plus en plus répandue (Très certainement lié au prix important que peuvent représenter ces smartphones…).

Il peut donc y avoir quelque failles dans ce type de vérifications et donc expliquer qu’un client reçoive à un téléphone blacklisté.

Prendre contact avec le site de vente ou la place de marché

Vous l’aurez compris ce n’est pas forcement la faute du vendeur. Toutefois c’est bien de sa responsabilité de vous échanger le mobile. Il est donc fortement recommandé, dans un premier temps de prendre contact avec le site en question ou le vendeur s’il s’agit d’un achat sur une place de marché. La plupart du temps ils vous échangeront le produit sans discuter car il est facile de vérifier si un téléphone est vraiment blacklisté. Il faudra bien évidement leur renvoyer le smartphone reconditionné.

Se rendre en gendarmerie ou à la police

C’est souvent ce que votre opérateur vous préconisera. Toutefois il est fortement conseillé de ne pas faire cette action dans la mesure ou votre vendeur n’est probablement pas responsable. Il a besoin de récupérer le produit afin de pouvoir se retourner vers son fournisseur mais également aussi pour avoir une preuve de votre problème. Si vous vous rendez en gendarmerie, ils prendront bien note de l’incident mais ils confisqueront également votre smartphone et impossible de revenir réclamer quoi que ce soit auprès de site marchand.

Dans le cas de l’occasion

C’est un point noir de l’achat de mobile d’occasion a un particulier. En effet, vous pourriez bien vérifier le numéro de série du mobile (que l’on appel le numéro IMEI) sur un site qui recense les smartphones blacklistés, mais vous prenez un risque énorme à cause de la fiabilité de l’information et des chances très élevés pour que votre vendeur disparaisse.

Comment vérifier si mon mobile est blacklisté

Il existe plusieurs services qui vous proposent de vérifier votre téléphone, mais je vous conseillerai le site suivant :  http://www.imeipro.info/

Si vous ne savez pas comment obtenir le numéro IMEI de votre smartphone reconditionné, tapez simplement *#06# sur le clavier de votre celui-ci. Le numéro apparaîtra. Il devrait figurer également sur le boite, votre facture ou pour certains modèles de iPhone, au dos de l’appareil.

Auteur de l’article : Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *